Comment choisir son vin?

Toutes les bonnes idées pour bien acheter et  bien accorder mets et vins.

Pour un professionnel du vin il est parfois difficile de sélectionner le vin idéal pour un plat ou un moment donné. Cela peut donc être d’autant plus complexe pour le simple amateur souhaitant offrir une bouteille de bonne qualité ou proposer un vin lors d’un dîner entre amis. Vous trouverez ici toutes les idées pour faire le bon choix de vin du premier coup !

Comment et où acheter ?

degustation-vin-toulouse4.jpg

Avant d’acheter une bouteille, définissez bien votre besoin. Souhaitez-vous acheter un vin pour offrir ? Le vin va-t-il être conservé ou dégusté rapidement ? La bouteille va-t-elle être stockée dans des conditions idéales…

Si vous n’avez aucunes connaissances, l’idéal sera certainement de vous rapprocher d’un professionnel du vin. Ils existent plusieurs types de points de ventes où il est possible d’acheter du vin :

  • La grande distribution = Avec son image de mauvais élève elle offre pourtant de sérieux produits. De nombreuses chaînes comme E.Leclerc possèdent de belles caves à vins (LECLERC ROQUES par exemple…), avec de bonnes conditions de stockage et des professionnels qui sont là pour vous renseigner.

Attention cependant aux vins qui restent longtemps en rayon et sous la lumière et sans turn over. Egalement à l’éthique de certains de ces magasins où bien souvent il n’y a aucun conseil… Idéal quand on est pressé, invité à la dernière minute et que l’on fait ses courses.

cours-oenologie-occitanie.jpg
  • Les magasins bios = Ils sont un bon moyen de trouver uniquement des vins bios, biodynamiques et natures. Cependant n’étant pas spécialisé en vin je vous conseille de vous renseigner avant d’y acheter des bouteilles afin de ne pas être déçu par votre choix. On trouve malheureusement peu de détaillants bios avec un professionnel présent pour vous aider à choisir votre bouteille.
     
  • Les cavistes indépendants = Il reste une très bonne solution et une valeur sûre si vous ne savez pas quoi acheter ou si vous souhaitez avoir accès à une gamme de vins larges et originale !

Ces magasins spécialisés sont en général dirigé par des professionnels et passionnés de l’univers des vins. Ils possèdent souvent des pépites et font un vrai effort de sélection de leurs cuvées. Certains sont spécialisés dans les vins natures = Le temps des vendanges, Le Volcan à Toulouse centre. D’autres dans les vins et produits régionaux comme la célèbre maison Busquets à Toulouse.

Autre avantage pour le connaisseur, ces boutiques offrent souvent des vieux millésimés, vieux armagnac idéal pour faire un cadeau d’anniversaire et possèdent des allocations sur des domaines réputés que l’on pourra difficilement trouver ailleurs.

  • Les chaînes de cavistes = Nicolas, V and B, La vignery…
    En tant qu’ancien de Nicolas, j’ai vraiment été séduit par la qualité et le sérieux de cette vielle maison Parisienne qui possède aujourd’hui plus de 500 magasins !
    J’étais toujours surpris d’entendre des commentaires désobligeants sur les cavistes Nicolas car le test d’entrée et le Mois de formation avant d’intégrer un magasin en qualité de gérant ce n’est pas de la tarte.

Personnellement je pense que c’est une chaîne sérieuse, avec des gérants de magasins souvent passionnés et qui organise de belles animations.Les vins sont biens stockés et les magasins climatisés.

Concernant la gamme de vins, c’est du classique. Pas de surprises, pas de déceptions. La maison tourne avec une gamme de vins incontournables au niveau national et des gammes locales en régions. La plupart des gérants Nicolas sont de bon conseil.

Pour les autres chaînes, la même chose, beaucoup de gens sérieux et compétents qui pourront certainement vous aider dans votre choix.

degustation-vin-beauzelle.jpg
  • Les sites en lignes, ecommerce = La magie d’internet… N’étant pas un expert du sujet et acheteur online je vous propose de vous faire lire cet article de la RVF
     
  • L’achat directement auprès du producteur = Quand cet acte est possible, il est le meilleur moyen de comprendre un vin et de favoriser la pérennité des exploitations viticoles.

C’est toujours un grand plaisir et un honneur de s’immiscer dans l’intimité d’une cave ou les locaux d’un vigneron. En général le discours est sincère et honnête et vous ne trouverez pas meilleure personne pour parler du vin qu’il a produit.

Beaucoup de domaines proposent aujourd’hui des visites guidées de leurs caves avec dégustations. Dans le Bordelais, le Sud-Ouest, en Provence…

Les interprofessions ou organisations de vignerons organisent également des événements où vous pouvez découvrir la plupart des producteurs d’une même appellation : Fête des vins de Madiran, Portes ouvertes en Sauternais, Vignobles en fête, Saveurs et senteurs…

En général l’achat dans une région donné permet de réaliser de très beaux accords avec la gastronomie locale.

Vous vous surprendrez également à acheter plusieurs cartons de vins ; ouvrir une bouteille un soir d’hiver et vous remémorer votre visite de ce beau caveau l’été dans le Sud de La France. Les cigales qui chantent, l’odeur boisés des pins… tout y est…. C’est aussi cela la magie du vin !

Pensez également à privilégier les circuits courts et les petits commerçants !

Et pour accorder un plat maintenant ?

De grands principes de base à connaître
Une chose très simple mais efficace : Accorder par couleurs : viande blanche = vin blanc, viande rouge = vin rouge, poisson blanc = vin blanc… C’est simple mais efficace.

degustation-vin-blagnac2.jpg

Les idées reçues :

  • Le fromage ce n'est bon qu’avec du rouge. C’est faux, les fromages s’adaptent mieux aux vins blancs car un fromage fort va masquer les arômes subtils d’un vin rouge par exemple. Alors qu’un vin blanc va magnifier le fromage. Essayez !
  • Sauternes et foie gras humm. Quel dommage d’alourdir autant votre repas. Pour un foie gras préférez plutôt un vin rouge avec un peu d’acidité qui va contrebalancer le côté gras de votre met. Pour le Sauternes, je vous conseille de le déguster avec une tartine de roquefort ! Un véritable délice.
  • Le Rosé c’est juste un vin d’apéro à déguster avec des glaçons. Là encore c’est une idée reçu. Les rosés sont des vins élaborés avec grand soin mais qui ne supportent pas de vieillir (en général) puisque ils contiennent peu de tanins. Par contre ce sont des vins parfait pour accompagner des mets raffinés, plats épicés qui seront adoucis par l’acidité, tajines, poissons cuisinés…

Bref pour accorder au mieux un met avec un vin il faut oser et ne pas avoir peur des alliances nouvelles !

Autres conseils

Accorder régions et cépages :

Un des principes fondateur de l’accord mets et vins et de raisonner en terme d’accord vins et produits locaux.
Si vous avez peur de vous tromper quand vous êtes à la recherche d’un vin pour votre plat tournez-vous vers la région d’origine de votre met.
Une choucroute ira bien avec un vin blanc sec et minéral d’Alsace style Riesling.
Un Morceau de porc noir gascon grillé avec un vin de rouge de Madiran aux tannins amples et généreux.
Un crottin de chavignol sera le fromage idéal pour accompagner un verre de Sancerre.
Raisonnez d’abord en accordant plats et vins régionaux.

L’année de production ou  millésime a un impact direct sur les qualités du vin :

Une fois le choix de vin défini, il faudra tenir compte du millésime de ce dernier. En effet, chaque année est différente par ses conditions climatiques. Cela signifie que le vin d’une même propriété pourra être fort différent d’un millésime à l’autre.
Ses capacités de vieillissement, son bouquet, toutes ses caractéristiques changent chaque année. C’est aussi cela qui fais le charme des vins de terroirs Français quand ils ne sont pas standardisés.
De plus, la production est parfois limitée lorsque les intempéries ont détruit les vignes, ce qui peut faire monter considérablement les prix et nous faire penser qu’une année est meilleure car plus chère. Ce n’est pas toujours le cas, et il faudra dès lors se fier davantage aux conseils de professionnels, voir, mieux encore, à son propre palais.
Chaque vin gagne et perd des caractéristiques en vieillissant. Cela signifie donc qu’un vin d’un an ou deux pourra très bien accompagner un plat en particulier et ne plus du tout convenir une fois arrivé à maturité quelques années plus tard. Il est toujours bon de garder cela en tête et de consulter un tableau des millésimes par régions.

vin-bio-blagnac.jpg

Un service à bonne température révélera toutes les qualités d’un vin :

En dehors d’un taux d’humidité et d’une température de vieillissement idéale, il est primordial de servir son vin à la bonne température. Cette condition primordiale permettra de révéler toutes les facettes des petits comme des grands crus.
Ce détail est souvent négligé, non seulement par les amateurs qui ouvrent une bouteille devant leur repas du soir, ou en terrasse par un dimanche après-midi, mais aussi par les professionnels du secteur, comme les restaurateurs.
Combien de fois vous arrivera t’il de vous voir présenter des vins blancs littéralement glacés, ou un vin rouge dit « chambré » mais qui en réalité est depuis plusieurs jours à température ambiante en plein été. La température de Service est donc un facteur à ne pas négliger lors de votre dégustation de vins.

Thibaud CRISTINI